Sur les 5 dernières années, la population toulousaine a augmenté de 3.5 %. Les professionnels de l’immobilier parlent sans hésiter d’une « explosion » de la demande locative. Autant dire que la métropole est un boulevard pour les investisseurs en loi Pinel. Mais quels sont exactement les ressorts économiques de Toulouse ? Et où investir en loi Pinel dans cette ville ? Eléments de réponse.

L’attractivité économique de Toulouse

Toulouse est l’une des principales villes étudiantes de France, avec Paris, Bordeaux ou Nice. En effet, la métropole accueille chaque année plus de 100.000 étudiants. Si le nombre d’étudiants n’évolue pas autant que celui de Paris par exemple, les jeunes sont surtout attirés dans l’agglomération toulousaine pour le dynamisme du marché de l’emploi. Si on se base sur ce critère, Toulouse, Lyon et Nantes sont les villes plus attractives de France pour les jeunes diplômés.

Les chercheurs et les jeunes cadres y trouvent aussi leur compte. Toulouse abrite en effet des pôles de recherche (Cancéropôle) et un pôle aéronautique-espace (Aerospace Valley) de renommée internationale. Les étudiants comme les cadres sont également attirés par le cadre de vie et l’offre culturelle de la ville.

Les « grands projets » de l’agglomération de Toulouse

Les 37 communes de l’agglomération ont toutes contribué à la concrétisation du « Grand Projet de Ville ». Parmi les principaux objectifs, il y a surtout la réduction des inégalités entre les différents quartiers. Le projet prévoyait aussi l’extension du réseau de transports en commun ou encore l’implantation d’équipements municipaux dans les secteurs qui en manquent. L’agglomération a par ailleurs présenté en mars 2018 un « Projet urbain toulousain à l’horizon 2040 »

Par expérience, on sait que les grands aménagements urbains contribuent à renforcer l’attractivité d’une ville ou d’une agglomération toute entière, celle-ci offrant un meilleur cadre de vie en termes de logement ou de transport notamment. C’est ce qui s’est passé à Strasbourg et Lille, entre autres.

Où investir en loi Pinel à Toulouse ?

Les premiers aboutissements des projets urbains toulousains se sont traduits par la construction de milliers de logements neufs. Cela a entraîné une augmentation des prix moyens de l’immobilier, s’élevant à 3 720€/m² dans le neuf et à 2 500€/m² dans l’ancien. Les investisseurs en loi Pinel peuvent par ailleurs espérer un rendement de l’ordre de 3.4 %.

Dans la ville de Toulouse, ce sont surtout les appartements T2 qui sont les plus recherchés. Les quartiers les plus ciblés sont les quartiers intra-muros tels que les Minîmes, Borderouge ou encore l’éco-quartier de la Cartoucherie. Le rendement d’un investissement en loi Pinel peut atteindre 3.6 % en périphérie de la ville, en particulier à Tournefeuille.

En 2018, le prix moyen de l’immobilier a augmenté dans la majorité des grandes métropoles de France comme Paris, Marseille ou Nantes. Toulouse n’échappe pas à la règle, où le prix a augmenté de 6 %. Seule Nice fait exception. Mais avec l’aboutissement prochain de grands projets urbains, les observateurs estiment qu’une envolée des prix est à prévoir à Nice dans deux ou trois ans.