Investissement locatif : Quels quartiers ont le plus la cote à Toulouse ?

La capitale de la région Occitanie ne manque pas d’attraits pour séduire les investisseurs. Les nombreuses entreprises – dans le domaine de l’aérospatiale, de l’aéronautique et de l’informatique – implantées sur son territoire lui donnent un caractère extrêmement dynamique. Sa population, qui comprend plus de 100 000 étudiants, est relativement jeune. Toulouse se classe parmi les meilleures villes françaises en termes d’achat immobilier pour louer : l’agglomération connaît en effet la plus forte croissance démographique de ces dernières années.

Un marché de l’immobilier toulousain très attractif

Le succès de la ville rose ne se dément pas puisqu’elle gagne chaque année environ 6 000 nouveaux habitants attirés par la douceur de vivre toulousaine et les perspectives d’emploi. Ces nouveaux citadins – parmi eux de nombreux salariés – ne veulent pas forcément acheter un logement dès leur arrivée mais optent plutôt pour la location de leur résidence principale. Pour les ménages hautement fiscalisés qui se tournent vers l’investissement immobilier de type loi Pinel, ce sont donc des cibles idéales. Les cabinets de conseil immobilier comme selexium à Toulouse s’avèrent incontournables pour les futurs propriétaires de biens neufs à louer.

Une dynamique urbaine et de futurs aménagements favorables à l’investissement locatif

Le prix moyen au mètre carré est d’environ 3 100 euros, ce qui reste relativement raisonnable. Les taux de prêt immobilier sur Toulouse observés pour novembre – décembre 2019 oscillent entre 0.65 % et 1 % sur 20 ans et 1.40 % – 1.75 % sur 30 ans. La majorité des logements existants ont des surfaces comprises entre 40 m2 et 99 m2 et les propriétaires ne représentent qu’un tiers des résidents toulousains. C’est bien entendu l’hyper-centre qui concentre les prix les plus hauts (prix moyen de 4 216 euros du m2 au Capitole où est implantée l’agence Selexium Toulouse). Puis viennent les secteurs Amidonniers-Caffarelli, Saint-Cyprien et St-Michel le Busca – Empalot – St Agne. La zone Sept Deniers – Ginestous qui borde la commune de Blagnac présente un prix moyen de 3 375 euros du m2. Au sud, ce sont les quartiers Moscou, Montaudran et Rangueil qui attirent les investisseurs.

Une troisième ligne de métro Toulouse Aerospace express va être mise en service en 2025. Longue de 27 km, elle reliera les communes du nord-ouest de l’agglomération (Colomiers St-Martin) à celles du sud-est (Ramonville – Labège Innopole). La future Ligne à Grande Vitesse reliera Toulouse à Paris en seulement 3 h 17. Ces grands projets ouvrent encore de nouvelles perspectives en matière d’investissement locatif dans le Sud-Ouest.

Dans le même theme

Le meilleur endroit pour l'achat appartement toulouse.